Un profil LinkedIn structuré classiquement ne suffit pas pour être repéré

Un freelance doit se placer comme une entreprise et se faire connaître via les bons outils marketing. LinkedIn fait partie de ces précieux outils permettant d’être rapidement repéré par les providers et leurs clients.

Huxley, une division de SThree, est un prestataire RH spécialisé dans les profils IT et Finance. Ils vous donnent des conseils pour que votre profil LinkedIn puisse attirer l’attention.

Les intermédiaires (appelés aussi providers ou médiateurs) comme SThree exploitent LinkedIn afin de trouver des candidats adéquats pour leurs clients. ’Assurez-vous que votre profil soit correctement structuré, de posséder un réseau large et pertinent, et de participer activement à différents groupes LinkedIn. Vous augmentez alors vos chances pour être découvert.

Pour chaque mission, la société SThree analyse soigneusement la fonction ainsi que le profil recherché par le client, et de là élabore un descriptif de fonction. Ce résultat est ensuite publié sur LinkedIn à titre d’offre d’emploi. Entre-temps, SThree va également contacter les candidats qui possèdent déjà un historique de collaborations fructueux, et va explorer sa propre base de données. ’Suite à ce tour d’horizon, une dizaine de candidats vont pouvoir être approchés dans le cadre de la mission.

En général, la moitié va répondre positivement cette proposition et une entrevue individuelle plus approfondie s’ensuivra. Comme dernière étape, SThree va proposer au client trois ou quatre candidats potentiels pour la sélection finale. « Nous possédons une vaste base de données dans laquelle sont repris une majorité de candidats LinkedIn. Nous utilisons LinkedIn afin de tenir à jour, en permanence, cette base de données. D’où l’importance de bien entretenir son profil, puisque nous allons utiliser ces informations au cours de notre processus de sélection. Mettez donc à jour continuellement les missions effectuées, vos compétences et vos références », confirme Elie Abi Abdallah, Key Account manager chez SThree Belgique.

Structure

Le prestataire RH va apprécier non seulement ce que le candidat indique, mais également la structure de son profil. Une bonne structure reflète la manière de penser de la personne. « Les profils bâclés éradiquent tout espoir de collaboration future », complète Elie. « Les missions des freelances sont souvent courtes et ils doivent donc rapidement s’intégrer à l’entreprise. Cette capacité doit transparaître dans leur C.V. et leur profil LinkedIn. cette image ne s’obtient qu’avec un profil bien structuré : quel était l’objet de votre mission précédente, ses objectifs, les initiatives qui furent prises et les résultats obtenus pour le client ? »

Les ‘Soft skills’

Les ‘hard skills’ sont facilement démontrables via quelques tests. Mais qu’en est-il des ‘soft skills’ ? Elles ne sont pas facilement détectables par un algorithme. Raison pour laquelle SThree invite toujours les candidats potentiels à passer un entretien individuel. « Si une collaboration échoue, la faute n’incombe pas au manque d’expérience, mais c’est parce qu’il y a une faille dans les soft skills, comme le non-respect des deadlines, des rendez-vous manqués ou des défauts de communication », explique Benoît Carlier, Country manager SThree Belgique.

Soyez conscient que votre profil LinkedIn doit dévoiler quelques unes de vos soft skills. Un exemple : les personnes qui partagent beaucoup d’informations, qui participent activement à des groupes et ’like’ des articles, donnent une impression de sociabilité. « Awards, bénévolat, référencements donnent également un bon aperçu des soft skills du candidat », ajoute Reynald Bourdeaux, Innovation Program manager.

Voilà exactement pourquoi nos trois interlocuteurs tiennent aux entretiens en tête-à-tête. « Nous connaissons bien nos candidats, leurs forces et leurs faiblesses, nous vérifions leurs références et nous contactons les clients qui ont précédé. C’est comme cela que nous arrivons à convaincre notre client en maximum deux minutes du bien-fondé de nos propositions. Et ça, LinkedIn ne le peut pas », dit Benoît.

Meetups

Pour un freelance, avoir un profil LinkedIn bien structuré ne suffit pas pour être repéré par des intermédiaires. Pour mieux répondre à l’algorithme, vous devez également partager du contenu, vous rallier à des conversations, ’liker’ les articles d’autrui, et participer activement à des groupes. Ainsi, SThree lance elle-même des groupes LinkedIn dans lesquels elle publie des jobs vacants, et provoque des discussions. Le but étant de créer une communauté et de rencontrer de nouveaux experts.

Mais cela ne s’arrête pas là. Le prestataire de services RH organise également régulièrement des tables rondes, des petits-déjeuners et, deux fois par an, un grand événement de réseautage pour leurs freelances. « Avoir un vaste réseau est très important. Mais s’adresser à un inconnu n’est pas donné à tout le monde. Lors de nos événements de réseautage, les freelances ont la chance de pouvoir facilement aborder d’autres invités et d’ainsi, agrandir également leur réseau en ligne », dit Benoît.

« Ce n’est pas parce que vous avez trois mille relations sur LinkedIn que vous trouverez facilement des missions freelances. Un réseau étendu n’est qu’une base sur laquelle il faut continuer à construire activement », souligne Elie. « Notre client va du reste plus s’appuyer sur une simple conversation téléphonique avec nous que sur un profil contenant 25 références. Tout repose sur les relations humaines. Même si la procédure de sélection démarre sur LinkedIn, elle finira toujours par un face-to-face. »

Obtenir plus de succès sur LinkedIn grâce aux conseils de SThree

  1. Décrivez votre profil de manière concise et percutante, avec des mots clés pertinents, les clients précédents, le contenu des missions, les compétences demandées, les objectifs et les résultats obtenus.
  2. Participez à des groupes de discussion. Les providers sont également actifs dans ces groupes et peuvent vous contacter rapidement via cette voie.
  3. Les clients vérifient toujours si vous avez des contacts en commun. Ne prenez donc dans vos relations que des contacts adéquats.
  4. Optimisez votre référencement. L’algorithme de LinkedIn place les profils bien référencés en première ligne dans les résultats de recherche.
  5. Un bon profil ne suffit pas. Faites-vous remarquer en participant à des discussions, en partageant du contenu et en ‘likant’ des articles.

4 outils technologiques pour améliorer votre télétravail.

24 avr. 2020

Si la pandémie a forcé les entreprises à accélérer leur transformation digitale, pour certains employés le télétravail est un concept nouveau auquel il est difficile de s'adapter. Dans cet article nous avons dressé une liste de 4 outils technologiques qui pourraient vous être utiles en cette période de télétravail.

Tags: COVID19

Le télétravail devient-il le "nouveau normal" ?

29 juin 2020

De nombreux acteurs du secteur bancaire ont déjà mis en place des dispositifs pour accorder le télétravail de manière plus régulière pour leurs employés. Mais avant de parler de "nouveau normal", quels sont les défis à relever à court et à long terme ?

webinar_novaa_huxley

Webinars : Novaa x Huxley

29 avr. 2020

Freelances, afin de vous apporter notre soutien en cette période difficile, nous avons fait appel à l’un de nos partenaires, le cabinet d’expertise comptable Novaa pour répondre à toutes vos questions sur le management de votre activité. Retrouvez le programme sur cette page.

Tags: COVID19

En quoi l’apprentissage automatique a-t-il un impact sur les compétences dont vous avez besoin pour sécuriser votre prochain emploi en tant que Data Analyst ?

01 oct. 2018

En quoi l’apprentissage automatique a-t-il un impact sur les compétences dont vous avez besoin pour sécuriser votre prochain emploi en tant que Data Analyst ? En tant que Data Analyst, il est important de vous préparer aux différents changements à venir.